Arrivé à la moitié de son mandat, il est temps pour François Hollande de faire un bilan. Il s’exprime le 6 novembre 2014 face aux français lors d’une émission sur TF1 retransmise en direct sur RTL. Le Président de la République était attendu sur de nombreux points notamment sur le chômage, point d’orgue de sa campagne pendant laquelle il s’était engagé à « inverser la courbe du chômage ».

chomage seniors

Le chômage touche particulièrement les seniors

Le chômage des seniors bat des records : avec une hausse de 11% sur un an et moins de la moitié des seniors actifs, il touche aujourd’hui plus de 800 000 personnes soit près d’un chômeur sur quatre, d’après les derniers chiffres publiés par la DARES (direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques) en octobre 2014.

De plus, les plus de 50 ans restent au chômage en moyenne 5 mois de plus que les autres demandeurs d’emploi. En effet, passés 56 ans, il est presque impossible de retrouver un emploi.

Quelles solutions ?

Pour faire face à cette situation, le Président de la République annonce des mesures qui doivent entrer en vigueur dès le début de l’année 2015.

Supprimé en 2011, Hollande annonce tout d’abord le rétablissement de l’Allocation Equivalent Retraite (AER) pour les chômeurs seniors qui n’ont pas atteint l’âge légal du départ à la retraite (62 ans) mais qui ont cotisés le nombre de trimestres requis.

argent monnaie euros

L’AER permet d’assurer la transition entre la fin des indemnités de chômage et le début des pensions de retraite pour ces seniors qui ne trouveront plus d’emploi jusqu’à 62 ans.

La grande nouveauté pour 2015 est le lancement d’un contrat aidé qui s’ajoute à l’ASS (allocation de fin de droits) pour les seniors chômeurs à qui il manque quelques trimestres de cotisations. Il s’agira d’un emploi dans une entreprise privée ou une collectivité, financé par l’Etat.

Afin que ces emplois aidés deviennent une réalité le plus rapidement possible, les seniors sont prioritaires à l’embauche dans les entreprises qui débattent actuellement sur les contreparties du Pacte de responsabilité et de solidarité (qui promet moins de charge pour les entreprises contre plus d’embauche et de dialogue social).

Ces mesures doivent être mises en place dès Janvier 2015 et doivent permettre aux demandeurs d’emploi de plus de 50 ans de rompre avec la précarité.