Le samedi 3 novembre dernier, dans son édition de Sarreguemines, le journal Le Républicain Lorrain consacrait un article à Tubéo, réseau de fibre optique précurseur dans l’Est de la France. En effet, dans le Pays de Bitche Tubéo compte près de 10 000 abonnés et 18 000 prises raccordables en milieu rural.

Pour rappel, en accédant à un réseau de fibre optique (FTTH), les habitants du pays de Bitche utilisateurs Tubéo disposent de différents avantages, parmi lesquels:

  • l’accès à une connexion internet illimitée 10 à 100 fois plus rapide que l’ADSL
  • la téléphonie en illimité
  • la télévision numérique avec un large bouquet de chaînes TV.

Le principe de la plateforme Hakisa est présenté dans cet article. En effet, à l’occasion d’une des séances de l’intercommunalité du Pays de Bitche, Tubéo a à nouveau fait l’objet de nombreuses discussions, au cours desquelles l’idée un rapprochement bénéfique entre Hakisa et Tubéo fût notamment évoqué.

Article du Républicain Lorrain consacré à Tubéo et Hakisa le 3 novembre 2012

Et pour cause, il apparaît que le réseau optique Tubéo en se déployant et en incitant des novices à s’initier à internet se prête tout à fait à l’utilisation de la plateforme Hakisa, notamment dans le cadre de notre recherche de nouveaux utilisateurs.

De la même façon, comme l’a indiqué Olivier Coudeyre, ingénieur informaticien du syndicat, concernant Hakisa: « Tubéo est demandeur d’une telle offre. Car nos dépanneurs font souvent de l’assistance et non du dépannage ».

Ainsi on voit que les deux parties apportent des outils différents à l’utilisateur:

  • Tubéo en prodiguant la puissance technique et la rapidité ainsi que l’accès à internet à des personnes non utilisatrices jusqu’ici.
  • Hakisa en mettant à disposition une plateforme gratuite qui simplifie l’utilisation d’internet et fournissant ainsi assistance à ces novices nouvellement raccordés au réseau de fibre optique.

Là où Tubéo crée de nouveaux utilisateurs raccordés à la fibre optique, Hakisa permet d’aider à en faire des internautes autonomes pouvant ainsi bénéficier de toutes les possibilités offertes par le réseau Tubéo. Deux services complémentaires qui gagneraient donc sans doute à coopérer afin d’optimiser encore davantage l’accès à internet en milieu rural.