Si l’internet des objets n’est pas nouveau dans le domaine de l’industrie, on en entend de plus en plus parler dans la sphère privée. Qu’est-ce que l’internet des objets ? Quelle est l’importance des objets connectés dans notre quotidien ? Une note d’analyse de France Stratégie parue en Janvier 2015 tente de répondre à ces questions.

L’internet des objets : une révolution ?

Dans le monde professionnel, l’internet des objets est un concept bien connu. Il est un moyen d’optimiser les activités d’une entreprise. Il permet par exemple de guider une stratégie marketing en mesurant le niveau de satisfaction ou les motivations d’achat des clients.

L’espace public s’est lui aussi emparé de ces technologies du web 3.0 en installant des équipements permettant d’analyser la qualité de l’air, le trafic, l’éclairage public etc.

Aujourd’hui, les objets connectés envahissent petit à petit le quotidien. Ce sont ces objets du quotidien intelligents qui sont habituellement désignés derrière l’appellation « internet des objets » ou « web 3.0 ». Frigos, montres, pots de fleurs, bracelets… à l’instar des plus répandus smartphones ou TV connectées, de plus en plus d’appareils « communs » sont connectés !

internet des objets

L’internet des objets : un espace communautaire

L’un des principaux intérêts des objets connectés est qu’ils s’intègrent dans un écosystème. L’analyse de France Stratégie cite la voiture connectée qui communique à la fois avec le conducteur, tous les prestataires de services associés à l’objet (garagiste, assureur, dépannage etc.) mais également avec toutes les autres voitures connectées aux alentours.

L’un des points clés dans l’adoption des objets connectés par le plus grand nombre est donc la facilitation d’une communication efficace entre industriels, développeurs, prestataires de services et utilisateurs. Cette communication plus simple et plus efficace favoriserait le développement mais surtout l’amélioration de ces technologies.

C’est pourquoi de plus en plus de plateformes pour gérer les objets intelligents voient le jour. A titre d’exemple, on peut citer Android Wear, la plateforme permettant de gérer entre autres ses montres et vêtements connectés ou encore le géant Windows qui travaille sur une version de son système d’exploitation compatible avec tous types d’objets connectés (tablettes, smartphones, montres etc.).

Chez Hakisa, nous réalisons l’importance de la gestion des objets connectés notamment dans le domaine de la domotique. C’est pourquoi nous travaillons sur une nouvelle version de notre plateforme permettant à chacun de gérer simplement ses objets connectés tout en assurant une communication efficace entre les utilisateurs, leurs proches et les différents acteurs du web 3.0.

Les évolutions attendues de l’internet des objets

Grâce aux objets connectés, le domaine de la santé est en mutation totale. Ces dernières années, les objets connectés à visée médicale se sont multipliés. Capteurs, montres, vêtements, bracelets… autant d’objets qui aident à révolutionner les rôles des professionnels de santé.

Dans ce domaine, les objets intelligents permettent par exemple de récolter des informations sur les habitudes des patients ou encore leur suivi de traitement.

En associant l’E-santé (la santé connectée) aux solutions de domotiques, les objets interconnectés de santé permettent également d’améliorer la qualité de vie des personnes dépendantes à domicile.

Si l’étude prévoit 50 à 80 milliards d’objets connectés d’ici à 2020 dans le monde, il est impossible de dire à quoi ressemblera exactement l’internet des objets de demain. Si nombreux soient-ils, les objets connectés, une caractéristique essentielle des objets connectés à venir et qu’ils doivent répondre aux problématiques actuelles de sécurisation des données.