Il y a peu, nous vous présentions dans un article les résultats d’une étude Humanis menée en 2012 sur les comportements et attitudes des 50-65 ans. Nous avons alors eu envie d’en apprendre davantage en allant fouiller dans les résultats de la même étude menée en 2011.

La force des liens familiaux

En effet, pour preuve de la force des liens familiaux, selon l’étude 2011 : 88% des 50-65 ans n’hésitent pas à venir en aide à leurs enfants ou parents. De quoi donner raison aux valeurs d’intergénérationnalité et d’entraide familiale prônées par Hakisa.

Graphique sur les liens familiaux : La force des liens familiaux : Venir en aide aux enfants ou parents

 

Le rôle grandissant des aidants familiaux ainsi que les bienfaits liés à cette situation

  • 49% des 50-65 ans sont confrontés à la dépendance d’un proche et 21% se présentent comme des aidants. Les aidants familiaux, une population souvent peu valorisée, car encore peu représentée, mais qui ne va pas cesser de grandir.
  • Les chercheurs signalent même que la personne qui aide un conjoint se sent plus jeune et physiquement mieux (effet de comparaison). Tout comme ceux qui aident un parent, qui vont aller à la recherche d’émotions positives, profiter davantage de la vie et relativiseront plus. Les aidants : une population pivot pour l’avenir. »

Autant de bonnes raisons de devenir Musher et d’aider un proche à naviguer sur internet, non?