Pour les jeunes séniors qui planifient leur départ à la retraite, une question se pose : à quel moment est-il le plus avantageux de partir à la retraite ?
Pour y répondre, il faut prendre en compte deux facteurs que nous détaillons dans cet article : l’âge légal de départ en retraite et la validation des trimestres retraite ou « durée d’assurance ».

La retraite en France : à quel âge peut-on demander ses droits à la retraite ?

Retraite touche clavierLe droit à la retraite français concerne les personnes ayant travaillé et cotisé en France à un ou plusieurs régimes de retraite pendant un certain temps.

Pour pouvoir demander vos droits à la retraite, vous devez soit avoir validé un certain nombre de trimestres retraite soit avoir atteint l’âge légal de départ à la retraite.

Si l’âge légal de départ à la retraite est aujourd’hui de 62 ans pour toute personne née à partir du 1er janvier 1955, cet âge peut cependant varier en fonction des régimes.

Pour les agents de la fonction publique exerçant un métier de terrain pénible ou dangereux par exemple, l’âge légal de départ à la retraite est de 52 ans.
Il est donc important pour chacun de bien étudier son régime de retraite !

Dans la plupart des cas, il est possible de demander ses droits à la retraite à partir de 62 ans. Néanmoins, le montant de la retraite versé varie en fonction de la validation des trimestres retraite.
Si à 62 ans on part en retraite sans avoir cotisé pendant une durée minimale, le montant de la retraite versée est minoré. La validation d’un minimum de trimestres retraite est donc un paramètre essentiel à prendre en compte avant de demander ses droits à la retraite.

La validation des trimestres retraite : bénéficier d’une retraite à taux plein

Pour toucher sa retraite à taux plein, il faut avoir validé suffisamment de trimestres retraite, c’est à dire avoir cotisé au régime général de Sécurité sociale et aux régimes obligatoires (selon sa profession) pendant une durée minimum appelée la « durée d’assurance ». 

Tableau récapitulatif des trimestres retraite à cotiser

Tableau récapitulatif de la durée de cotisation selon l’année de naissance

Depuis le 1er janvier 2014, pour valider un trimestre, il faut avoir cotisé sur une rémunération égale à un montant minimum qui correspond à 150 fois le SMIC horaire. En d’autres termes, en 2015, pour chaque tranche de 1 441,50 € bruts gagnés, un trimestre est validé.

Tout comme l’âge de départ à la retraite, le nombre de trimestres retraite à cotiser dépend de l’année de naissance. Les personnes nées entre 1955 et 1957 doivent avoir validé 166 trimestres retraite alors que les personnes nées à partir de 1973 devront valider 172 trimestres.

En fonction de votre âge et du nombre de trimestres cotisés, vous pouvez toucher une retraite à taux plein, minorée ou majorée. Le site Jeune-senior.fr  propose un schéma récapitulatif clair pour nous aider à nous y retrouver.

Infographie Jeune Senior sur l'âge de départ à la retraite

En résumé : quel est le moment le plus avantageux pour partir à la retraite ?

Vous l’avez compris, la réponse à cette question dépend de chacun et les possibilités sont à étudier au cas par cas.
Vous pouvez partir à la retraite dès 62 ans en touchant une retraite à taux plein ou minorée en fonction du nombre de trimestres cotisés. D’autres font le choix de travailler plus longtemps pour toucher une retraite avec majoration.

Connaitre l’âge idéal de départ à la retraite dépend de beaucoup d’autres facteurs : le régime (public ou privé), la profession, la pénibilité du travail, congés parentaux, périodes de chômage, etc. et peut s’avérer être un véritable casse-tête.

Heureusement, de nombreux professionnels mettent leurs services à disposition des particuliers pour les informer et les aider à calculer l’âge de départ à la retraite le plus favorable.