Les seniors sont de plus en plus nombreux à vouloir être connectés ! Friands de nouvelles technologies et étant les plus gros consommateurs en France, près de 80% des plus de 55 ans souhaiteraient s’équiper d’un smartphone, selon une étude de Senior Strategic.

Si la moitié des français en est équipée, ce sont seulement 20% des 60-69 ans qui possèdent un téléphone connecté. Ce chiffre chute même jusque moins de 5% pour les plus de 70 ans !

Alors, qu’est-ce qui empêche les seniors de sauter le pas ?

Smartphone : quelle utilisation pour les seniors ?

Téléphone, réseau social, appareil photo, télévision, mp3, magasin, journal et bien d’autres : autant de fonctions que le smartphone d’aujourd’hui remplit.
Les plus de 55 ans jugent cette multitude de fonctionnalités comme n’étant pas essentielle. En effet, ils ont des besoins simples et un usage familial du smartphone. Un senior veut utiliser son téléphone portable avant tout pour :

  • Téléphoner et envoyer des SMS
  • Lire ses mails
  • Suivre les actualités et la météo
  • Consulter ses comptes en ligne

A quoi ressemble un smartphone pour senior ?

Si l’utilisation du smartphone est instinctive pour beaucoup, , la « moins jeune génération » quant à elle, le juge souvent comme un objet trop complexe. Les seniors veulent être connectés oui, mais via un appareil qui leur est accessible.

Le mot d’ordre à respecter pour un bon smartphone pour senior est « simplicité ».

Pour un public peu habitué au tactile, il est essentiel d’intégrer la technologie haptique à l’écran tactile, une technologie qui permet de sentir la pression que l’on exerce sur l’écran.

De plus, l’appareil ne doit pas être complètement tactile. Les boutons physiques permettant d’accéder au menu, revenir à l’accueil ou effectuer un appel d’urgence sont très demandés.

Une phablette avec un écran de 5.9 pouces (15 cm)

Enfin, le plus gros problème que rencontrent les seniors avec les smartphones classiques est sans doute la taille ! Les caractères, les icônes et l’écran doivent être plus grands. Bien souvent, les plus de 55 préfèrent une phablette, à mi-chemin entre téléphone et tablette avec un écran mesurant entre 5 et 7 pouces (12.7cm à 17.5 cm).

Quelles applications mobiles pour les seniors ?

Au-delà des caractéristiques physiques de l’appareil, ce qui freine les seniors dans l’achat d’un smartphone, c’est le manque d’applications adaptées.

En effet, il est impératif de proposer une interface dédiée c’est-à-dire équiper le smartphone d’une version simplifiée du système d’exploitation avec des applications adaptées aux besoins des seniors.

Selon une étude réalisée par Deloitte, 1 senior sur 4 ne télécharge jamais d’application sur son téléphone. Les plus de 55 ans sont souvent intimidés par les quelques 2 millions d’applications disponibles sans filtre de préférence. De plus, comme nous l’avons évoqué plus tôt, un senior a un usage du smartphone qui diffère énormément des générations plus jeune.

Là où les plus jeunes vont télécharger une multitude d’applications de jeux, retouches photos, messagerie instantanée et gadgets en tous genres, les seniors vont se contenter d’applications qu’ils jugent essentielles (GPS, banque en ligne, mails etc.).

Il serait donc judicieux de proposer un store (espace où l’on télécharge des applications) adapté où les applications utiles aux à ces usagers novices seraient mises en avant.

La réalité du marché

Sur le marché des smartphones pour seniors, il n’existe que très peu de mobiles connectés qui répondent à tous ces critères. Actuellement, seulement deux marques ont réussi à mondialement s’imposer dans la vente de mobiles adaptés: le suédois Doro et le japonais Fujitsu.

En France, l’opérateur Orange commercialise le premier smartphone destiné aux silver surfeurs en 2013 seulement !

Heureusement, de nouvelles entreprises font petit à petit leur apparition sur le marché. Comme le français Kapsys, qui propose un téléphone sans engagement, combinant écran tactile et clavier et intégrant un système d’aide à la vision pour les déficients visuels.

 

Depuis 1 an, le développement de smartphones, interfaces et applications mobiles pour seniors a le vent en poupe. Pour que tous puissent se connecter, il ne reste plus qu’à attendre que les opérateurs suivent la tendance et proposent plus de forfaits adaptés aux besoins des seniors car leurs habitudes de consommation diffèrent, là encore, de celles des plus jeunes générations.

Chez Hakisa, nous comprenons l’envie de rester connecté. C’est pourquoi notre plateforme est disponible sur tous types d’appareils : ordinateurs, tablettes ou smartphones !