Ce Janvier 2015, AVISE ; l’Association des régions de France et la Caisse des Dépôts ont publié une note d’analyse portant sur les enjeux de la Silver Economie pour les régions.

France Silver Economie et ESS

Cette analyse s’appuie sur l’expérience des trois régions pilotes (la Basse-Normandie, le Midi-Pyrénées et le Pays de la Loire), les témoignages des différents acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) ainsi que sur des exemples d’initiatives socialement innovantes menées partout en France.

L’étude revient tout d’abord sur les objectifs de la Silver économie ; explique ensuite l’implication de l’ESS dans l’atteinte de ces objectifs; et donne enfin des pistes aux régions pour mettre en place des mesures favorisant l’adaptation des territoires au vieillissement.

Retour sur la Silver Economie

Lancée en 2013, la filière Silver Economie vise à proposer des solutions économiques s’adaptant aux besoins spécifiques du vieillissement de la population.

Destinée aux Conseils régionaux, l’analyse définit d’abord les deux objectifs principaux de la filière Silver Eco:

  • Assurer la prise en charge de la dépendance ;
  • Offrir une meilleure qualité de vie aux personnes âgées.

L’Economie Sociale et Solidaire : principal acteur de la Silver Economie ?

Les entreprises de l’ESS regroupant à la fois utilité sociale, vocation économique et implantation locale sont toutes indiquées pour répondre aux besoins des seniors d’aujourd’hui.
Au-delà du domaine médico-social, les entreprises de l’ESS proposant un service ou un produit adapté aux seniors se développent dans de nombreux secteurs : l’habitat, les loisirs, la mobilité, le tourisme ainsi que les gérontechnologies.

AVISE cite Hakisa

Hakisa, acteur de la Silver Economie, cité en page 10 de l’étude

La deuxième partie de l’analyse propose de comprendre comment les acteurs de l’ESS peuvent participer à atteindre les objectifs de la Silver économie en s’appuyant sur des exemples d’entreprises innovantes.
Proposant une solution innovante de gérontechnologie facilitant l’autonomie et le maintien à domicile des seniors, Hakisa est citée à titre d’exemple comme initiative innovante dans cette étude.

Vieillissement des territoires: quelles solutions pour les régions ?

Enfin, la dernière partie de l’analyse amène des pistes de réflexion et propose des solutions concrètes aux Conseils régionaux afin d’adapter le territoire à une population vieillissante aux besoins spécifiques. Pour cela, on s’appuie notamment sur les différentes expérimentations menées au sein des 3 régions pilotes.

Avec plus de 20 millions de personnes âgées de plus de 60 ans prévues à partir de 2050, cette analyse met en avant la nécessité pour les régions de s’engager dans des mesures concrètes d’adaptation au vieillissement de la société.

Pour aller plus loin : vous pouvez consulter l’intégralité de la note d’analyse en cliquant sur ce lien.