Dans un précédent article, nous expliquons à partir de quel moment il est possible de demander ses droits à la retraite. Aujourd’hui, nous nous penchons sur la deuxième question la plus courante lorsque l’on prépare son départ à la retraite : le montant de la retraite !

Le montant de la retraite de base pour les salariés du privé

Le calcul du montant de la retraite de base dépend de trois facteurs :

  • Le salaire annuel moyen
  • Le taux de pension (taux plein, réduit ou majoré)
  • Le nombre de trimestres cotisés

Voici la formule pour calculer le montant de la retraite de base à taux plein :

Calcul du montant de la retraite de base

Pour comprendre cette formule, nous allons détailler les trois éléments pris en compte dans la formule.

Le salaire annuel moyen

Il s’agit de la moyenne de vos salaires annuels pendant les 25 meilleures années de votre carrière. Ces montants sont revalorisés par des coefficients de revalorisation qui sont actualisés chaque année.

Par exemple : une personne ayant gagné 19 000 € en 2004 doit multiplier ce montant par le coefficient de revalorisation pour cette année-là qui s’élève à 1,139. En d’autres termes, le salaire annuel pris en compte pour 2004 est de 19 000 x 1,139 soit 21 641 €.

Attention : on ne retient que la part du salaire annuel qui ne dépasse pas le plafond de la Sécurité Sociale de l’année.

Le taux de pension

Le taux de pension dépend de la validation des trimestres de retraite et du régime.
Pour les salariés du privé, le taux plein correspond à 50%. Pour les salariés du secteur public il est compris entre 75% et 80%.

Lorsque le nombre de trimestres minimum n’est pas atteint, le taux de pension est un taux réduit, il subit une « décote ».
Pour ceux qui cotisent plus que le nombre de trimestres requis, le taux de pension est alors majoré, cette majoration est appelée « surcote ».

Durée d’assurance acquise et durée d’assurance requise

La durée d’assurance acquise correspond au nombre de trimestres cotisés et la durée d’assurance requise correspond au nombre de trimestres à cotiser au minimum pour avoir une retraite à taux plein.

Le minimum contributif

Le montant de retraite de base à taux plein ne peut pas être inférieur à un montant minimum appelé minimum contributif. Depuis le 1er janvier 2015, ce minimum contributif est fixé à 7 555,54 € par an soit 629,63 € par mois.

La retraite complémentaire pour les salariés du privé

Au montant de la retraite de base s’ajoute la retraite complémentaire.
Dans le privé, les salariés cotisent auprès de deux régimes de retraite complémentaires :

  • L’Arrco (Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés) pour les salariés non cadre du privé et du secteur agricole
  • L’Agirc pour les salariés cadre du privé et du secteur agricole

Le calcul du montant de la retraite complémentaire

Nuages de mots clés retraite cotisationsLe calcul du montant de la retraite complémentaire s’effectue sur une base de points.
Lors de sa carrière, un salarié du privé va cotiser auprès de l’Arrco ou l’Agirc et va ainsi cumuler un certain nombre de points de retraite complémentaire.

Il suffit alors de multiplier ce nombre de points par la valeur du point.

La valeur du point

En 2015, les valeurs des points sont fixées chaque année. En 2015, elles sont de :

  • 1,2513 pour le point Arrco
  • 0,4352 pour le point Agirc

Par exemple :

  • Un salarié ayant acquis 3000 points au régime Arrco perçoit 3000 x 1,2513 soit 3 753,9 € euros en 2015
  • Un salarié ayant acquis 3000 points au régime Agirc perçoit 3000 x 0,4352 soit 1 305,6 € euros en 2015

Si pendant votre carrière vous avez cotisé auprès de différents régimes de retraite, vous avez acquis des droits dans chacun d’eux. Chaque régime calcule alors votre pension à partir des droits acquis chez chacun d’entre eux.

Le calcul du montant de la retraite est un calcul complexe qui prend en compte beaucoup de paramètre et dont les règles calcul varient en fonction du régime (secteur privé et agricole, fonction publique, professions libérales, régimes spéciaux, etc.).
Aussi, il est important de bien se renseigner auprès des différentes instances pour obtenir le résultat le plus précis possible !