Ce qui ressemblait à de la science-fiction il y a encore quelques années, n’est plus si lointain aujourd’hui. De plus en plus de gens rêvent d’une maison connectée ou ont déjà équipé leur habitat d’objets connectés pour le rendre intelligent.

maison connectée

L’internet des objets évolue et le marché des objets connectés devient de plus en plus accessible au grand public. Cela fait maintenant plusieurs années que la domotique existe et on parle aujourd’hui plutôt de maison intelligente, de maison connectée ou encore d’habitat augmenté. Mais quelle est la différence et comment a évolué la domotique pour devenir le smart home d’aujourd’hui ?

 

Qu’est-ce que la domotique ?

L’évolution rapide des nouvelles technologies et l’accumulation de nouveaux termes et anglicismes pour décrire ces nouveaux phénomènes peuvent porter à confusion. Pour mieux comprendre le progrès dans le domaine du smart home il faut commencer par la domotique qui est, en quelque sorte, le prédécesseur de la maison connectée.

Le mot domotique est une combinaison des mots “domus” (mot latin signifiant “maison”) et “électronique”. La domotique trouve ses débuts dans les années 80. Selon une définition du Larousse elle comprend “l’ensemble des techniques qui visent à intégrer à l’habitat tous les automatismes en matière de sécurité, de gestion de l’énergie, de communication.”

L’objectif premier de la domotique est la centralisation de toutes les installations techniques de la maison (éclairage, chauffage, fermetures centralisés, etc.) pour faciliter le quotidien de ses habitants.

Smart home - câblesLes premières générations de la domotique demandaient souvent une installation complexe d’un grand nombre de différents appareils avec un câblage encombrant et une box domotique programmable à distance avec une connection bluetooth, wifi ou radio. Via cette box, l’utilisateur peut créer des scénarios en fonction de ses besoins.

La différence de la maison intelligente, c’est le fait que l’habitant n’a plus besoin de créer des scénarios. Grâce à l’intégration d’objets connectés et de capteurs, la maison peut désormais collecter des données pertinentes sur les habitudes de l’habitant pour créer des algorithmes afin d’anticiper les besoins de celui-ci.

La maison connectée est ainsi capable de créer les scénarios elle-même en se basant sur ces informations collectées (préférences de l’utilisateur, météo actuelle, moment de la journée, etc…).

Pour mieux comprendre la transition de la domotique à la maison intelligente, consultez notre infographie, réalisée en 2015.

 

La maison connectée : ce qui a évolué

Depuis 2015, les technologies smart home évoluent à grande vitesse. Une innovation en pleine émergence qui pourrait révolutionner le marché dans les années à venir est la commande vocale.

Piloter sa maison par la voix pourrait complètement changer la manière dont l’habitant interagit avec son environnement.

La commande par écran ou par télécommande pourrait devenir secondaire, même si un grand nombre de possibilités offertes par le toucher restent encore inexplorées. La commande par la voix rend le pilotage de l’habitat plus facile et surtout plus rapide. Selon Cap Digital le vocal permettrait de saisir 600 mots par minute, alors qu’un clavier n’en permet que 200.

 

La commande vocale : de nouvelles opportunités pour les séniors ?

La commande vocale ne promet pas seulement plus de confort, mais serait également bénéfique pour l’accessibilité des solutions smart home.

Piloter sa maison sans lever le petit doigt, c’est bien mais le confort n’est pas tout et le smart home a beaucoup plus d’opportunités à offrir que d’accroître le luxe de chacun au quotidien. Lors de l’évolution du smart home, l’accessibilité devrait être une priorité.

L’interaction par la voix pourrait en effet offrir de nouvelles possibilités aux séniors et aux personnes à mobilité réduite. Ne plus devoir naviguer à l’aide des doigts et devoir apprendre la navigation au travers d’interfaces complexes ouvrirait le marché et rendrait le smart home plus accessible pour tous.

Mais même si la reconnaissance vocale est en pleine expansion, il reste encore du chemin à parcourir, par exemple en ce qui concerne la reconnaissance des différents accents, de la vitesse ou des troubles de langage lié à un handicap.

Une chose est sûre : le marché évolue et beaucoup de possibilités restent à explorer. L’évolution montre que les ressources sont loin d’être épuisées et une combinaison des solutions traditionnelles et des nouveautés (telles que la reconnaissance vocale) pourraient rendre le smart home plus interactive, plus accessible et plus facile.

 

Le smart home au service du bien-vivre et du bien-vieillir

Mais le smart home, ce n’est pas seulement des objets connectés, pilotable à distance mais aussi tous les services utiles au quotidien. Smart home veut aussi dire l’intégration de l’écosystème et de tous les service dont une personne a besoin dans la vie de tous les jours.

Smart HomeAvec son offre Smart Home, Hakisa met à disposition des services qui facilitent la vie au quotidien et qui s’adaptent en fonction de l’étape de vie de l’habitant. En développant des plateformes de services évolutives et communautaires Hakisa permet l’intégration de l’écosystème local dans le concept du smart home et transforme la maison intelligente en un lieu convivial.

Grâce à la mise en place d’une solution digitale tout-en-un, Hakisa favorise le lien social intergénérationnel et l’échange pour améliorer la qualité de vie des habitants à chaque phase de leur vie.

Découvrez toutes les fonctionnalités des offres Hakisa !